Côte d’Ivoire : Limitation de l’accès aux cartes SIM

Interdite en 2012, la vente ambulante de cartes SIM non identifiées vient d’être frappée par un cadre juridique encore plus contraignant. Une décision qui, a priori, rend encore plus difficiles les conditions d’obtention d’une puce pour les mineurs de moins de 16 ans.

L’interdiction de la vente de cartes SIM non identifiées, en vigueur depuis 2012, n’a pas obtenu les résultats attendus. Cinq ans après, de nombreuses puces continuent en effet d’être utilisées sans avoir été identifiées, alors que des cybercriminels utilisent cet outil pour procéder à des arnaques, sans qu’ils ne puissent être connus et donc poursuivis. C’est la raison pour laquelle le gouvernement a décidé de renforcer son dispositif coercitif. Et dans sa volonté de protection des mineurs, il a également jugé prudent de limiter leur accès aux cartes SIM, sauf autorisation de leurs parents ou tuteurs légaux. La décision a été prise en Conseil des ministres le mercredi 22 mars, pour renforcer la sécurité sur les réseaux et services, et lutter contre la cybercriminalité, selon le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné.

Lire la suite sur : Journal d’Abidjan

41 Comments

  1. tadalafil online
    mai 23, 2022

    generic cialis pills on line

    mylan tadalafil canada

Comments are closed.